6. SNSP SPIS - 24 avril 2018 - Observatoire de la liberté de création /Circulaire La culture près de chez vous / Formation sûreté des évènements / Pépinière culture 2018

Formation sur la sûreté des évènements et des sites dans les domaines culturels

L’École Nationale Supérieure de la Police propose, cette année encore, des sessions de formation de deux jours sur "La sûreté des événements et des sites dans les domaines culturels et cultuels face à la menace terroriste".

La prochaine aura lieu les 14 et 15 juin 2018 [1].
Elle s’adresse aux responsables et directeurs de sites ou de festivals.

Elle aura lieu à l’École Nationale Supérieure de Police de Saint-Cyr au Mont d’Or (69).

Modalités pratiques de l’inscription :
Les candidatures devront être envoyées jusqu’au 28 avril inclus, délai de rigueur à l’adresse suivante :
info.securité.dgca culture.gouv.fr

Les informations à transmettre sont les suivantes :
Nom, prénom,
date et lieu de naissance
courriel
Fonctions
Nom de la structure
Cette candidature se fait-elle au titre d’un festival ? (oui/non)

Le nombre de place est limité, il est recommandé de candidater aussi tôt que possible.
Tout dossier incomplet ne sera pas traité.

Les stagiaires retenus recevront ensuite un formulaire à remplir et à renvoyer avant le 11 mai.

[ télécharger l'article au format PDF]

Circulaire pour la mise en oeuvre du plan "La culture près de chez vous"

Le Ministère de la Culture a adressé à toutes les DRAC de France une circulaire concernant la mise en œuvre du plan " La culture près de chez vous".
La coordination de ce plan a été confiée à Bernard Latarjet, président de l’ONDA.

PDF - 772.3 ko
Lettre de mission de Latarjet signée par la ministre
PDF - 2.7 Mo
Circulaire "la culture près de chez vous"
[ télécharger l'article au format PDF]

Lettre de l’Observatoire de la liberté de création adressée au préfet de la Sarthe

L’Observatoire de la Liberté de Création qui rassemble plusieurs organisations dont le SNSP, vient d’adresser un courrier à l’attention du préfet de la Sarthe suite aux décisions prises par ce dernier concernant le spectacle de Romeo Castellucci "Sur le concept du visage du fils de Dieu".

Monsieur le Préfet,

En refusant, par arrêté du 3 avril, que des enfants interviennent dans le spectacle de Romeo Castellucci, « Sur le concept du visage du fils de Dieu », vous avez gravement amputé un spectacle qui, depuis 2011, a été joué dans toute l’Europe. Cette censure, sous couvert de protection des mineurs, fait bon marché de la vigilance des parents et des précautions que Romeo Castellucci et son équipe prennent pour préparer les enfants. Si les craintes que vous agitez pour la « santé » et la « moralité » des enfants étaient fondées, des centaines de victimes auraient été traumatisées depuis sept ans que ce spectacle tourne. Heureusement, ceux qui ont eu l’occasion de voir le spectacle non censuré savent que les craintes que vous invoquez pour interdire une scène où des enfants lancent des grenades en plastique – et non des « bombes », comme dit votre arrêté, sont infondées.

Vous ne pouvez ignorer que ce spectacle a une histoire et que depuis 2011, des groupes politico-religieux ont jeté leur dévolu sur lui pour multiplier les coups d’éclat. Vous ne pouvez ignorer que les activistes intégristes qui ont tenté d’interrompre le spectacle, à Paris, ont été condamnés par la justice pénale. Vous ne pouvez ignorer que votre décision intervient après une manifestation d’une poignée d’activistes de l’Action française et du Front national contre le spectacle, et qu’elle offre à ces groupes la victoire qu’ils attendaient depuis des années et dont les tribunaux les ont toujours privés. Ils n’ont d’ailleurs pas tardé à s’en vanter : de nombreux sites intégristes et d’extrême droite (Medias-presse.info, Civitas, Action française) se sont félicités que « le préfet de la Sarthe » leur « donne raison » en faisant retirer « une séquence blasphématoire ».

Vous ne pouvez ignorer que la loi a affirmé le principe de liberté de création et de diffusion des œuvres en 2016 et constitué en délit le fait d’empêcher cette libre diffusion. En tant que représentant de l’Etat, vous avez failli à la mission que la loi vous impose en usant du recours à la protection de l’enfance pour abonder dans le sens de ces groupuscules demandant la censure de l’œuvre pour des raisons religieuses.

L’Observatoire de la liberté de création apporte son entier soutien à Romeo Castellucci qui, s’adressant aux spectateurs manceaux, parle «  d’une offense à l’intelligence critique des adultes et des enfants ».

L’Observatoire prend bonne note que deux ministres ont, depuis, apporté leur soutien à Romeo Castellucci et aux Quinconces-L’Espal du Mans. Si ce soutien contribue à restaurer la crédibilité de l’Etat que vous avez compromise par une décision aussi inconsidérée, le mal est néanmoins fait.

Vous comprendrez que nous rendions cette lettre publique.

Nous vous prions de croire, monsieur le Préfet, à l’expression de nos sentiments choisis.

Paris, le 20 avril 2018

[ télécharger l'article au format PDF]

Pépinière Culture 2018 : appel à participation

Vous souhaitez déposer un dossier lors du prochain appel Coopération du volet Culture du programme Europe Créative ?

En tant que Bureau Europe Créative France, le Relais Culture Europe vous informe, vous conseille et vous appuie sur chaque étape de préparation de votre dossier, de l’adéquation du projet au programme jusqu’à l’écriture du dossier.

Il propose, dans ce cadre, aux personnes qui le souhaitent, de travailler ensemble dès maintenant à travers un programme de travail dédié et progressif - la Pépinière à projets Europe Créative - Culture du Relais Culture Europe.

Cette Pépinière a pour vocation d’être un espace d’accompagnement aux plus près des besoins des acteurs culturels et créatifs. Elle intègre un suivi individuel de chaque participant, des ateliers collectifs et séminaires en ligne (adéquation au programme, questions spécifiques et techniques comme la communication et le budget, le partenariat, etc.), un appui à l’élargissement des partenariats et des rendez-vous européens de mise en réseau.

Si vous êtes intéressé.e par la Pépinière à projets Europe Créative - Culture, vous êtes invité à remplir le questionnaire d’information avant le 27 avril. Sur cette base, Martha Gutierrez prendra contact avec vous pour un premier rendez-vous. Vous pouvez accéder à ce questionnaire en cliquant ICI

[ télécharger l'article au format PDF]